archeologie.chartres.fr

L'église Saint-Pierre

 

Ancienne abbatiale devenue paroissiale en 1803, l'église Saint-Pierre allie simplicité, hardiesse et harmonie. Malgré trois grandes campagnes de construction, entre le milieu du XIIe siècle et la fin du XIIIe siècle, cette église présente une unité remarquable. Son agencement architectural intérieur est celui des plus belles églises gothiques.

Elle a conservé une grande partie de ses vitraux d'origine et offre ainsi au visiteur un véritable mur de lumière. Des constructions antérieures subsiste un beau clocher porche pré-roman du début du XIe siècle".


Visite virtuelle

Découvrez la vidéo du scan 3D réalisée en 2014 avec le concours de la direction de l'archeologie, de la société Leica et l'école spéciale des travaux publics de Paris.

Quelques dates :

Avant 700 : Fondation de l’abbaye selon la règle de Saint-Benoît.
845 : Confiscation des biens de l’abbaye par l’évêque Hélie.
Entre 888 et 911: Mise à sac par les vikings.
926-941: Reconstruction de l’abbaye dotée d’une petite église (parvula ecclesia) puis d’une grande basilique sous l’épiscopat d’Aganon.
965 : Construction de la chapelle Saint-Benoît dans l’enclos de l’abbaye.
Après 975 : Construction du clocher-porche.
990 : Fortification du bourg attenant à l’abbaye.
1035-1069 : Nouvelle fortification englobant le bourg et l’ensemble monastique.
1077 : Incendie ravageant l’église pré-romane et l’abbaye.
1125-1250 : Reconstruction de l’église en commençant par le choeur (parties basses du choeur entre 1125-1150, nef entre 1150 et 1230, partie haute du choeur 1230-1250). Reconstruction du cloître vers 1250.
Après 1541 : Importants travaux dans l’église (construction d’un jubé et d’une nouvelle chapelle dans la nef).
1650 : Affiliation de l’abbaye à la congrégation de Saint-Maur. Démolition de la chapelle Saint-Benoît et Saint-Etienne. Rehaussement du sol du bas côté sud fragilisé par les inondations.
1791 : Déclaration de l’abbaye en bien national.
1793 : Fabrique de salpêtre installée dans l’église.
Après 1795 : Installation d’une caserne d’infanterie dans les bâtiments claustraux.
1803 : Ancienne abbatiale devient église paroissiale Saint-Pierre.
1901 : Installation d’un calorifère dans les deux premières travées de la nef.
1948 : Cession par l’armée à l’Education Nationale des locaux de la caserne.

Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Imprimer la pageConvertir au format pdf

Sur radio Grand Ciel

Ecoutez l'émission
Histoire et Mémoire