archeologie.chartres.fr

Architecture & décors

Photo CEPMR

Enduit peint

fouille dite "du Cinéma" , boulevard Chasles, 2005-2006.

Ce décor mural gallo-romain, récemment restauré, a été découvert dans le comblement d'une cave abandonnée à la fin du IIe siècle apr. J.-C.
Il s'agit d'un décor à fond blanc composé d'éléments architecturaux schématiques (colonne, entablement, corniche) organisés selon le principe de la symétrie.

Au centre du panneau une figure féminine, dénudée et allongée, est vue de dos. Ses jambes sont recouvertes d’un vêtement drapé de couleur jaune et son coude droit repose vraisemblablement sur des rochers. Il pourrait s'agir d'une nymphe ou d'Hermaphrodite.

Ce décor, dont seul l'angle supérieur droit nous est parvenu, devait atteindre près de 3,5 m de haut. Il ornait probablement la pièce de réception de la demeure d'un habitant relativement aisé d'Autricum.

Le décor restauré se présente désormais sous la forme d'un panneau de 150 cm de haut et de 210 cm de long. D'autres décors découverts à Chartres sont actuellement en cours de restauration au CEPMR.

Photos © CEPMR

Socle de statue

Calcaire. Hauteur : 320 mm. Largeur : 280 mm.
Époque gallo-romaine. Sanctuaire dit de Saint-Martin-au-Val

Apollon est le fils de Jupiter et de Léto. Diane est sa soeur jumelle. Il fut d’abord le dieu de la Guérison, mais il devint surtout un dieu de l’Oracle et de la Prophétie. C’est peut-être à ce titre que sa statue a été placée dans un autre bâtiment cultuel situé au nord-est du site.

Fragment de buste

Calcaire.
Période gallo-romaine. Sanctuaire dit « de Saint-Martin-au-Val » 2013.

Le sein droit découvert et le carquois sur l’épaule correspondent aux attributs de la déesse Diane.

Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Imprimer la pageConvertir au format pdf