archeologie.chartres.fr

Vie domestique

Manche mouluré en os

Objet découvert en 2006 lors des fouilles dites "du cinéma", à l'emplacement de l'actuel cinéma Les enfants du Paradis, boulevard Chasles.

Contexte : Ier siècle après J.-C.

L'objet est considéré comme un manche d'instrument. Une série de moulures de profil triangulaire et circulaire encadre deux balustres. La partie utile de l'objet (en bas sur la photo) est un tenon qui permet la fixation d'un instrument métallique muni d'une virole.

Cuillère en os

Objet découvert en 2006, lors de la fouille dite "du cinéma", à l'emplacement de l'actuel cinéma Les Enfants du Paradis, boulevard Chasles.
Contexte : IIe siècle après J.-C.

La forme circulaire du cuilleron indique un "cochlear" (latin), destiné à manger des escargots, des oeufs et des coquillages. Le manche brisé se terminait par une pointe qui servait à percer la coquille des oeufs.

Percuteurs

Silex. Diamètre : 52 à 76 mm. Néolithique ancien (5 000 ans avant J.-C.)
Site dit "Les Ouches" à Sours, 2007 et 2013.

Ces quatre outils portent les stigmates liés à la percussion et au broyage. Ils étaient aussi bien utilisés pour l’artisanat que les activités domestiques.

La percussion, geste utilisé pour la réalisation d’un objet en pierre (silex, craie…), laisse de multiples impacts à la surface de l’outil.

Le broyage, action de concasser et de réduire en poudre différentes matières, se reconnaît par des piquetages et un lustrage.

La fonction exacte des objets, moudre des céréales ou broyer de l’os ou des minéraux, n’est pas connue à ce jour. Seul le recours à la tracéologie, qui identifie les résidus des matériaux retrouvés à la surface de l’outil, déterminerait l’usage précis de ces objets.

Cadenas

Fer. Seconde moitié du IIIe siècle après J.-C.
Site rue des Grandes-Filles-Dieu, 2011.

Ce cadenas est constitué d'une boîte cylindrique qui contient un mécanisme de serrure complexe. Il relie les deux extrémités d'une chaîne. La clé, une fois enfoncée dans le canon, était tournée. Elle déclenchait un mécanisme, qui par le biais d'un ressort, insérait ou sortait une pièce plate, le moraillon, de la gâche dans laquelle on avait placé un maillon de chaîne. L'autre extrémité de la chaîne était fixée sur le boîtier, par l'intermédiaire d'une pièce aujourd'hui disparue.

Bague-clé

Alliage à base de cuivre. Fin du IIe – IIIe siècles après J.-C.
Site de la Croix-Jumelin, 2008.

À mi-chemin entre le bijou et l'accessoire, les bagues-clé sont courantes en Gaule du Ier au Ve siècle. Cette bague-clé ouvrait et fermait la serrure d'un coffret, par l'intermédiaire du panneton ajouré que l'on insérait dans la serrure.

Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
Imprimer la pageConvertir au format pdf