Outils et services

Le début des fouilles autour de l'Hôtel Montescot

Le début des fouilles autour de l'Hôtel Montescot

Dans le cadre du projet du nouveau pôle administratif, une douzaine d'archéologues de la ville étudieront en amont le sous-sol du jardin et du parc de stationnement le long de l'hôtel Montescot entre mai et décembre 2014.

Après la phase d'étude et de préparation puis la mise en sécurité du site, l'équipe archéologique débute la fouille ce lundi 12 mai. Le terrassement du terrain, à la pelle mécanique, est la première étape de ce chantier. Celle-ci durera environ un mois.

Pour suivre l'évolution du chantier en images, cliquez ici


Pour la petite histoire :

L’actuel jardin donnant sur la rue au Lin, occupe l’emplacement du jardin primitif de l’Hôtel Montescot construit au début du XVIIe siècle. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, une partie du jardin est occupée par deux ailes construites dans le prolongement des deux corps de logis initiaux. L’aile ouest comprend un retour vers la place des Halles. On ignore la profondeur des fondations de ces édifices. D’après Buisson et Bellier de la Chavignerie, des traces de l’enceinte du IXe siècle ont été trouvées lors des fouilles préalables aux travaux de construction. Il est possible que l’installation de ces édifices au XIXe siècle n’ait pas affecté les niveaux antérieurs au XVIIe siècle. Par ailleurs, on ignore l’amplitude des destructions provoquées par le bombardement de 1944. D’après Jean Laurent, lors de l’occupation de l’Hôtel par les Visitandines à partir de 1624 puis par le couvent de la Providence à compter de 1762, le jardin abritait le cimetière des religieuses.

À ne pas manquer