Nos découvertes : vestiges et collections

L'archéologie à Amilly

Un vignoble antique à Amilly !

 

Responsable scientifique : Bruno Lecomte

Une fouille archéologique s'est déroulée sur la commune d'Amilly en 2018 en amont d'un projet de construction. Les recherches ont révélé une occupation humaine du site de la fin de la Préhistoire au début du Moyen Âge, avec une présence plus importante à l'époque antique (Ier - IIe siècle apr. J.-C.). Plongeons-nous dans les campagnes beauceronnes gallo-romaines !

Les indices récoltés par les archéologues semblent indiquer que les hommes auraient produit du vin à cette période.

Le site fouillé est constitué de plusieurs bâtiments, dont les vestiges retrouvés seraient les solins (tranchées remplies de pierres correspondant aux fondations) de constructions en terre et bois. Un des édifices, de plus grande dimension (16 m x 22 m), pourrait constituer le chais (lieu de stockage du vin) de l'exploitation. Deux vases enterrés ont été retrouvés le long d'un des murs de ce bâtiment, mais leur fonction n'a pu être identifiée (photo ci-contre).

A proximité de ce bâtiment, deux maçonneries constitueraient les vestiges d'un fond de cuve utilisée pour presser le vin. Elle est localisée à une dizaine de mètre de l'empreinte d'une vis sans fin. Cette construction pouvait donc être associée à un pressoir dont la totalité des fondations n'a pas été retrouvée.

Parallèles aux murs des bâtiments, des tranchées associées à des trous de poteaux pouvaient avoir pour vocation l'implantation de culture, comme ici probablement la vigne.

Dans la région de Chartres, la culture de la vigne est connue par les textes anciens depuis le Moyen-Âge. La découverte archéologique d'Amilly révèle que cette culture est bien plus ancienne dans le secteur et qu'elle s'est développée, au moins, depuis l'époque romaine !


Ces deux vases enterrés ont été dégagés à le long d'un mur de chais éventuel.