Qui sommes-nous ?

L’ADAUC et l’AFAN (1985 – 1992)

 


Entre 1985 et 1989, la récession des aménagements urbains entraîne une réduction des opérations archéologiques. L’ADAUC assure néanmoins, grâce à des contrats AFAN, la conduite de quelques fouilles de sauvetage, dont celle de la domus de la place des Épars et celle de l’ensemble monumental de la rue de la Brèche.

En 1989, la fouille du site Saint-Chéron, gérée intégralement par l’AFAN, voit la formation d’une équipe d’une dizaine de personnes. Cette fouille sera suivie d’un enchaînement d’opérations archéologiques sur le territoire chartrain : 9 en 1990, 11 en 1991, 12 en 1992 et 15 en 1993. Parmi ces opérations, il faut retenir celle du parvis de la cathédrale de Chartres, menée sur une surface de 1000 m².

L'actualité du service Archéologie