Nos découvertes : vestiges et collections

Le Grand Faubourg

Le quartier artisanal antique

 

Responsable scientifique : David Wavelet

De septembre à décembre 2020, les archéologues de Chartres métropole mènent une opération de fouilles préventives dans le quartier du Grand Faubourg. C’est dans ce secteur, à l’intérieur du fossé qui délimite l’antique ville d’Autricum, que passe l’aqueduc gallo-romain dit « de Landelles», connu depuis de XIXe siècle, qui alimente la partie ouest de la cité. Les observations anciennes ont démontré la présence de structures d’habitat et d’artisanat durant l’Antiquité.

Une zone d'activités artisanales

Les premières découvertes des fouilles en cours aident à mieux comprendre l’organisation et la vie de ce quartier gallo-romain durant les premiers siècles de notre ère. À proximité d’une voie empierrée se développe d’abord une activité liée à la métallurgie. De nombreux indices permettent de déduire la présence d’une forge où était travaillé le fer. Quelques structures de stockage (cave, celliers) sont sans doute liées à un habitat et les nombreux pesons mis au jour témoignent d’une activité de tisserands. Un incendie semble affecter la zone au début du IIe siècle après Jésus-Christ. Plus tard, la présence de fours atteste, notamment, de la fabrication de poteries.

Un four de potier

Un four de potier est particulièrement bien conservé. Installé dans une vaste aire de travail, le potier gallo-romain allumait le foyer situé dans un canal allongé, l’alandier, qui alimentait une chambre de chauffe. Les gaz de combustion s’infiltraient ensuite au travers d’une dalle suspendue et perforée, la sole, pour chauffer la production à cuire. C’est tout ce dispositif qui a été mis au jour. L’alandier est parfaitement conservé et est constitué de murs latéraux et d’une voûte en terres cuites architecturales. La chambre de chauffe à laquelle il mène, est de forme circulaire et construite avec des tuiles. D’après les éléments découverts, la production du potier était essentiellement vouée à de la vaisselle courante (assiettes, jattes, etc.).

Le secteur est progressivement abandonné dans le courant du IIIe siècle de notre ère.


Pour en savoir plus sur les potiers

Consultez en ligne : Archéo n°19

C'herloQ

Explorez plus de 700 interventions archéologiques, de la découverte fortuite à la fouille préventive, réalisées à Chartres grâce à la carte interactive C’herloQ.

> Accédez à C'herloQ <